1 min lu

Bien souvent, vous aurez rencontré une machine à laver qui a besoin d'être lavée et, bien qu'il semble paradoxal de laver quelque chose qui lave quelque chose d'autre, le nettoyage de votre machine à laver est quelque chose qui doit être fait. Une mauvaise habitude consiste, après une journée de travail épuisante, à laisser le linge sale dans la machine à laver jusqu'au lendemain matin, le hublot fermé : c'est un mauvais choix. Si vous voulez un lave-linge qui lave bien, même pendant de nombreuses années, vous devez suivre quelques étapes qui peuvent sauver votre vie domestique. 

Bien qu'il s'agisse d'une tâche fastidieuse, le nettoyage de la machine à laver doit être abordé, à moins que vous ne possédiez une machine à laver autonettoyante dernier cri, qui pourrait coûter aussi cher que votre hypothèque. Un lave-linge propre est synonyme de linge parfumé, propre, hygiénique et dont la consommation est définitivement optimisée.

Nettoyage du panier

C'est vrai, le tambour de notre lave-linge rappelle vaguement un panier de basket-ball et, pour nettoyer notre surface en acier inoxydable du calcaire tout en la désinfectant des bactéries, il est nécessaire de prévoir un lavage à vide une fois par mois, de préférence à haute température. Il peut être utile de verser un verre de vinaigre de vin blanc dans notre panier mais aussi dans le bac à détergent : le vinaigre est efficace contre les mauvaises odeurs, mais de nombreux experts domestiques utilisent également l'ajout de bicarbonate de soude. 

Une chose à ne pas oublier est que, pour éviter la formation de moisissures, il faut retirer immédiatement le linge à la fin de chaque lavage et sécher le tambour, en laissant la porte légèrement ouverte pour permettre le passage de l'air et éviter l'excès d'eau.

Le terrible joint d'étanchéité

Toute personne qui lave son linge à son compte aura constaté que le joint et le caoutchouc de la machine à laver sont les pièces les plus sujettes à l'apparition de moisissures. Ici aussi, il faut tenir compte d'une simple précaution : les joints doivent impérativement être séchés à fond après chaque lavage, car il arrive souvent que l'eau s'accumule et stagne dans les interstices. Pour un nettoyage ciblé, il est permis d'utiliser une pâte naturelle qui peut être fabriquée à la maison, que l'on peut ensuite passer directement sur les parties en caoutchouc avec une brosse à dents qui n'est plus utilisée. La pâte peut être un mélange de divers éléments comme le vinaigre, le citron et le bicarbonate de soude, ou simplement de l'eau et du bicarbonate de soude. La pâte doit être à la fois homogène et crémeuse et pas trop liquide, sinon elle n'adhérera pas bien à la gomme et ne fera pas le travail escompté. 

Ces conseils sur la façon de nettoyer votre machine à laver sont abondamment assimilés par les experts en la matière.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.