Faurecia partage le boom : la raison en est un accord avec l'Allemand Hella


2 min lu

Faurecia part en rallye : clôture de l'acquisition par la société française de la société allemande Hella. L'accord est prometteur et pourrait générer l'un des plus grands fabricants de pièces automobiles au monde.Boom des achats d' actions Faurecia aujourd'hui à Paris : le titre bondit avec des pics de 10 % suite aux rumeurs de l'acquisition prochaine de Hella.

L'entreprise française, contrôlée par Stellantis, a accepté de reprendre Hella GmbH dans un accord qui valorise l'équipementier automobile allemand à 6,8 milliards d'euros (8 milliards de dollars), battant les soumissionnaires rivaux de l'industrie européenne des pièces automobiles .

L'accord s'annonce comme l'un des plus importants du secteur en Europe . A la première nouvelle, l' action Faurecia bondit à Paris : à 15h03 le titre gagne 11,03%.

Faurecia explose : la société rachète Hella

Il y a un accord pour acheter la société allemande Hella , une société spécialisée dans les composants électriques et électroniques pour le secteur automobile . Cette annonce a suffi à pousser l' action Faurecia à un rallye .

L'entreprise française a en effet l'intention de reprendre 100 % de l'entreprise allemande et d'ouvrir ainsi la voie à l'une des transactions les plus importantes et les plus prometteuses du secteur automobile européen.

Concrètement, Faurecia, basée à Nanterre, va acquérir 60 % du capital de la famille Hueck, fondatrice de Hella par le biais d'une combinaison d' espèces et d'actions , selon un communiqué publié samedi.

La société française fera alors une offre publique sur le solde (40 % de la société) à 60 euros par action, majorée d'un dividende de 0,96 euro chacune.

La famille Hueck détiendra jusqu'à 9 % de la société combinée. Faurecia a battu la concurrence de l'équipementier automobile allemand Mahle GmbH et de la Cie Plastic Omnium française.

Alors que les actions de Hella ont chuté au début de la pandémie, elles ont grimpé ces derniers mois et ont clôturé vendredi à 63,18 € par action, au-dessus de ce que proposent les Français.

A Paris, l'action Faurecia s'envole et en début d'après-midi elle se négocie à 42,44 € par action, soit une progression de 11,48 %.

Faurecia-Hello : un puissant groupe mondial est né

L'accord, l'un des plus importants de l'industrie européenne des composants automobiles ces dernières années, créerait une entreprise avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 23 milliards d'euros - selon Faurecia il dépassera les 33 milliards d'euros en 2025 - et environ 150 000 salariés.

Faurecia a déclaré que la combinaison sera le septième fournisseur mondial de composants automobiles et sera en meilleure position pour vendre des produits de mobilité électrique et des services de conduite automatisée à l'industrie.

Le document d'offre de Faurecia devrait être publié mi-septembre après approbation par le régulateur allemand BaFin. La transaction devrait être finalisée début 2022. 


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.