2 min lu
Est-il couteux de domicilier son entreprise en France ?

La domiciliation est une étape cruciale dans la vie d’une entreprise. C’est d’ailleurs une obligation légale. Cette donnée doit être mentionnée dans les statuts, en tant que siège social. Elle constitue également l’adresse juridique et administrative de l’entreprise. La domiciliation est enfin indispensable pour l’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Répertoires des Métiers (RM). Quel coût cela représente-t-il pour l’entreprise ?

Les différents types de domiciliation d’entreprise

Il existe différents types de domiciliation possibles pour l’entreprise. Il est en premier lieu possible de domicilier son entreprise en France au domicile personnel du dirigeant. C’est une solution économique, mais qui présente des inconvénients. Notamment, ce n’est pas l’idéal en termes de vie privée. L’adresse du siège social doit effectivement apparaître sur l’ensemble des documents officiels de l’entreprise, mais aussi les factures, les dossiers comptables, les documents juridiques, les bons de commande. Cela revient à divulguer l’adresse personnelle du chef d’entreprise. De plus, en cas de déménagement personnel, cela induit des démarches de changement de siège social pour l’entreprise. 

L’entreprise peut également acheter ou louer un local commercial qui constitue son siège social. Selon le type d’entreprise, cela n’est pas toujours pertinent, surtout à l’heure du développement en masse du télétravail. Enfin, l’entreprise peut recourir à une société de domiciliation. C’est une alternative pratique pour bénéficier d’une adresse sans beaucoup de frais. De plus, cette domiciliation peut s’accompagner de différents services qui allègent le quotidien d’un chef d’entreprise. 

Les avantage de la domiciliation

 Une société de domiciliation est une société qui héberge le siège social d’une entreprise. Elle doit pour cela posséder un agrément préfectoral. En contractant avec une société de domiciliation, l’entreprise peut bénéficier d’une adresse reconnue, parfois renommée. C’est surtout une bonne option pour disposer rapidement d’une adresse administrative à moindre coût. 

La société de domiciliation fournit donc une adresse à l’entreprise. Celle-ci peut être prestigieuse et accroître la confiance des clients ou la renommée de l’entreprise. Sa visibilité sera alors améliorée, pour un coût très raisonnable, grâce à une simple adresse. La domiciliation évite en effet les frais d’installation et les frais de siège. 

En outre, cette dernière propose généralement des services complémentaires. L’entreprise peut ainsi y externaliser certaines tâches chronophages telles que la gestion quotidienne du courrier, sa numérisation, sa réexpédition. Il en va de même pour la permanence téléphonique si nécessaire. La domiciliation permet souvent également de bénéficier d’un service d’assistance juridique ou encore de location de bureaux, d’espaces de travail ou de salles de réunion. 

Les éléments qui déterminent le coût de la domiciliation

 Se pose alors la question du coût de la domiciliation. Pour bénéficier des services d’une société de domiciliation, l’entreprise doit passer un contrat avec elle. Les engagements sont formalisés. Le contrat indique l’adresse exacte donnée et les prestations assurées. Le coût du service est également déterminé. Celui-ci dépendra du statut juridique de l’entreprise ; une grosse société paiera plus cher qu’une micro-entreprise ou qu’une association. Le coût final dépendra surtout du lieu choisi, à Paris ou en province, à une adresse prestigieuse ou non. De même, les options retenues entreront dans la balance. 

Il faut compter en moyenne de 10 à 70 € HT par mois pour une domiciliation simple. Concernant les services additionnels, la moyenne est de 15 € par mois pour la réexpédition de courrier, 30 à 200 € pour un service téléphonique, à partir de 150 € pour l’assistance d’un service juridique, 20 à 100 € pour la mise à disposition d’une salle de réunion. 

D’autres solutions peuvent être envisagées si besoin, avec par exemple une domiciliation au sein d’une pépinière d’entreprise ou un espace de coworking, qui coûte entre 100 et 500 € par mois, ou encore dans un local professionnel, à partir de 1 000 € par mois. Dans tous les cas, pour bien faire votre choix de domiciliation, il convient de comparer ce qui sera le moins coûteux et le plus efficace pour votre entreprise. Attention par ailleurs aux tarifs trop alléchants qui cachent souvent des frais cachés.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.