Est-ce difficile d'être végétarien ? L'hypnose arrive pour se libérer de "l'addiction à la viande"


2 min lu

Le nombre de végétariens et végétaliens se multiplie d'année en année : selon le dernier rapport Eurispes rien qu'en France, ils représentent 8% de la population . Aujourd'hui, une personne sur 10 a renoncé à la viande, et dans le même temps, le nombre de ceux qui la réduisent pour mener un régime « flexitarien » augmente . La première raison est la santé  car une consommation excessive de viande (espèces rouges) peut contribuer à des maladies chroniques comme le cancer , puis il y a l'environnement puisque l'agriculture intensive nécessite des sols précieux et sont parmi les  principales causes du réchauffement climatique et puis - last but not not least le moins - le bien-être animal. 

Pourquoi alors rester une tranche de grotte de la population mondiale qui n'abandonne pas le steak ?Selon l'entreprise suédoise Raging Pig  (qui signifie littéralement "cochon furieux"), producteur de viande végétale comme le bacon à base de soja, l'explication est une : nous y sommes accros car, comme il l'écrit sur son site Internet, "depuis enfance, on nous a appris (ou, honnêtement, on nous a fait croire) que, quelles que soient les circonstances, nous devons manger de la viande . Pour cette raison,  Raging Pig  a développé un programme d'hypnose  qui promet de nous libérer de la "dépendance à la viande" et de "réinitialiser notre cerveau".

Une provocation ? Peut-être, étant donné que l'entreprise a construit son identité là-dessus : son "témoignage" est un homme au visage de cochon , heureux parce qu'il ne se fait pas manger et parce que dans son laboratoire il prépare de succulents "steaks" qui ne font pas mal. personne. Le programme est certes aussi un (joli) coup de pub, mais c'est du sérieux. Elle a été développée avec une experte, l'hypnothérapeute suédoise Anna-Maj Velander, et a des objectifs ambitieux : elle veut impliquer le monde et pour cette raison la thérapie peut se faire en ligne simplement en écoutant des podcasts - sur Spotify et des podcasts Apple  - gratuitement.

Il se compose de trois séances d'environ 20 minutes chacune : la première s'intitule « Connecting » et est une invitation à la détente et à la mise en harmonie avec les animaux pour prendre conscience de ne pas les manger. Le second s'intitule "Découverte" et raconte d'où vient la viande et les conséquences de sa production (mais se referme avec l'espoir d'un avenir meilleur), et le troisième s'intitule  "Réconciliation" et est une invitation à faire le point, voyager dans le temps et imaginer un avenir meilleur.

Trois étapes, qui ne sont pas réservées qu'aux omnivores : Raging Pig invite chacun à essayer et éventuellement à répéter l'écoute. Ça marche? Ceux qui ont lancé le programme disent que ceux qui l'ont suivi avec conviction ont considérablement réduit leur consommation de viande . Essayons?