3 min lu
Comment affrontez cet hiver d'un point de vue énergétique

L'hiver s'annonce difficile d'un point de vue économique et énergétique pour nous tous.

Nous parlerons des mesures que nous, citoyens, pouvons prendre . A travers les indications de l' AIE (Agence Internationale de l'Energie nous pourrions comprendre quelles sont les actions au niveau national à suivre pour réduire notre dépendance au gaz.  

La Commission européenne ont présenté une série de mesures simples que les citoyens peuvent prendre pour réduire leur consommation d'énergie et économiser de l'argent. 

Si elles étaient adoptées par tous les citoyens de l'UE, elles permettraient d'économiser suffisamment de gaz naturel pour chauffer près de 20 millions de foyers. La plupart des ménages européens voient leurs factures d'énergie augmenter en raison de la crise énergétique et les mois à venir seront les plus difficiles.

Baissez le chauffage et utilisez moins la climatisation

La température moyenne de chauffage dans les foyers de l'Union européenne est supérieure à 22 °C, mais de nombreux foyers pourraient supporter confortablement 19 ou 20 °C. En abaissant le thermostat de votre maison de seulement 1 °C, vous économiserez environ 7 % d'énergie. Pour chaque degré de chauffage abaissé, vous pouvez économiser en moyenne plus de 70 € sur votre facture annuelle. 

En réglant votre climatiseur à 1 °C de plus, vous pourriez réduire la quantité d'électricité utilisée de près de 10 % et économiser 20 euros par an. Le réglage du thermostat ne fait pas seulement la différence dans les maisons, mais dans tous les types de bâtiments.

Réglage de la température de la chaudière

Dans de nombreux foyers et lieux de travail, les paramètres par défaut des chaudières peuvent souvent être ajustés pour augmenter le rendement et économiser jusqu'à 8 % de l'énergie utilisée pour chauffer les pièces. En réglant correctement votre chaudière, vous pouvez économiser environ 100€ par an.

Travailler à domicile

Les déplacements domicile-travail sont responsables d'environ un quart du pétrole utilisé par les voitures dans l'Union européenne, où le trajet moyen en voiture est d'environ 15 kilomètres. Cependant, plus d'un tiers du travail dans l'UE pourrait être effectué à domicile. 

Le télétravail devrait être encouragé par les employeurs : chaque fois que vous travaillez à domicile, vous économisez de l'argent et évitez de brûler du carburant. Si votre travail le permet, travailler à la maison trois jours par semaine pourrait réduire votre facture de carburant d'environ 35 € par mois, même en tenant compte de la consommation d'énergie plus élevée à la maison.

Utiliser la voiture de manière plus économique

La plupart des déplacements en voiture dans l'Union européenne sont effectués avec un seul occupant. 

Partager des trajets en voiture avec des voisins, des amis ou des collègues permet d'économiser du carburant et de l'argent. Le réglage de la climatisation de la voiture à 3 °C supplémentaires permet également d'économiser du carburant. Ces actions combinées pourraient permettre à votre famille d'économiser environ 100 € par an.

Réduire la vitesse sur l'autoroute

Rouler trop vite est inefficace pour le moteur de la voiture et gaspille du carburant. Dans l'Union européenne, une voiture moyenne parcourt environ 13 000 kilomètres par an. En réduisant votre vitesse moyenne sur autoroute de 10 km/h, vous pourriez réduire votre facture de carburant domestique d'environ 60 € par an.

Laissez la voiture à la maison le dimanche dans les villes

Les villes devraient promouvoir les dimanches sans voiture et les organiser souvent. Si vous vivez en ville, laisser la voiture à la maison tous les dimanches pourrait permettre à votre famille d'économiser 100 € par an.

Marcher ou faire du vélo sur de courtes distances au lieu de conduire

Laisser la voiture à la maison pour les petits trajets, surtout s'il s'agit d'une grosse voiture, permet d'économiser une quantité importante de carburant. En moyenne, environ un tiers des trajets en voiture dans l'UE sont inférieurs à 3 km. L'utilisation d'autres moyens de transport contribuera à réduire la pollution de l'air et la congestion automobile. 

En outre, vous pouvez économiser de l'argent - potentiellement plus de 55 euros par an et par ménage - en marchant, en faisant du vélo ou en utilisant la micro-mobilité pour les petits déplacements.

Utiliser les transports publics

Si vous pouvez vous rendre au travail en utilisant les transports publics plutôt que votre voiture, cela vaut la peine de le faire pour réduire la consommation de pétrole. La capacité de réserve des transports publics aux heures de pointe varie selon les systèmes, les pays et les villes. Cependant, il y a généralement des capacités inutilisées pendant les périodes creuses qui peuvent être utilisées pour "étaler" le pic si les employeurs autorisent des horaires de travail flexibles. 

Les autorités publiques peuvent jouer un rôle important en proposant des incitations temporaires pour réduire les tarifs des bus, métros et trains légers publics.

Sautez l'avion, prenez le train

Pour les distances inférieures à 1 000 km, les trains à grande vitesse constituent un substitut de qualité à l'avion. Envisagez de prendre le train au lieu de l'avion chaque fois que cela est possible et pratique. Les employeurs devraient encourager les voyages en train plutôt que les vols court-courriers pour les déplacements professionnels des employés ou promouvoir les réunions virtuelles plutôt que les déplacements.

Nous souhaitons également ajouter quelques points :

Changer votre cuisinière à gaz par une plaque à induction, installer des thermostats intelligents pour optimiser la température de votre maison en fonction de vos déplacements, réduire la température des chaudières à eau chaude. 

Si vous disposez d'une pompe à chaleur split dans votre maison, vous pouvez essayer de réduire davantage les heures de fonctionnement des chaudières en utilisant le climatiseur en mode chauffage. Compte tenu du contexte dramatique, tout ce qui peut réduire notre consommation de gaz est le bienvenu.

N'oublions jamais que l'action individuelle est essentielle lorsqu'elle est accompagnée d'une action politique. 

Dans tous les cas, les actions présentées sont des actions qui ne demandent pas beaucoup d'efforts (quand il est possible de les mettre en œuvre) mais qui permettent aussi de réduire l'impact économique que cet hiver aura sur nos finances.




Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.