WhatsApp: retour en arrière pas de publicité


1 min lu

Facebook a suspendu la décision d'introduire des publicités sur WhatsApp . Selon le Wall Street Journal, le géant des médias sociaux a récemment dissous l'équipe qui travaillait pour intégrer les annonces dans la page d'état de WhatsApp. Le code a également été supprimé.

En novembre 2018, Facebook a dévoilé son intention de monétiser WhatsApp en intégrant des publicités dans la page "État". Cette décision n'a pas été appréciée par les fondateurs de WhatsApp Jan Koum et Brian Acton qui ont quitté l'entreprise.

Dans un article de blog en 2012, ils ont qualifié les publicités d '"insultes à votre intelligence" en expliquant qu'ils voulaient "faire quelque chose qui n'était pas simplement un autre centre de publicité".

En 2016, les fondateurs ont modifié les conditions d'utilisation de WhatsApp pour interdire explicitement l'affichage des publicités dans l'application. Ils ont même compliqué les efforts futurs pour se faire. Les deux ont certainement fait de leur mieux pour protéger la vie privée et les intérêts des utilisateurs, mais ont finalement été annulés par leurs nouveaux propriétaires.

"J'ai vendu la vie privée de mes utilisateurs", a déclaré Acton lors d'une interview avec Forbes en 2018. "J'ai fait un choix et un compromis. Et j'y vis tous les jours. "

Facebook, cependant, découragé par rien, a poursuivi les plans et annoncé le lancement de l'adv en 2020. Ces jours-ci, cependant, un pas en arrière, du moins jusqu'à ce qu'il ne soit plus nécessaire de battre la caisse...